Voilà pourquoi la sophronisation vous aide à évoluer

La sophronisation conduit à l’ouverture de conscience  

La conscience évoquée ici est la connaissance à la fois intuitive et réfléchie que nous avons de nous même et de notre environnement. Elle repose sur l’expérience sensible de notre corporalité, de nos 5 sens, dans les dimensions instinctive, émotionnelle et logique. Notre état de conscience varie en fonction de notre de vigilance, de notre état émotionnel, de notre intention, de notre état de santé, de nos habitudes et de nos conditionnements. La colère est un état de conscience, tout comme la joie, ou un moment d’absence, un rêve, une hallucination, ou encore la plénitude ressentie devant un magnifique couché de soleil. 

chemin dans la lumièreLa sophrologie propose d’observer notre état de conscience, c’est à dire de rechercher à s’enquérir de notre niveau de perception des informations qui touchent à notre expérience présente dans notre intériorité. Puis d’agir volontairement afin de développer une perception plus réelle et plus juste de notre réalité. Prendre conscience c’est être prêt à évoluer. La prise de conscience est donc une clé de voûte dans l’alchimie de la sophrologie, qui conduit à l’ouverture de conscience, c’est à dire une actualisation et un élargissement de la connaissance intime de l’expérience présente, de nos ressources et de nos potentialités, de notre intériorité et de notre environnement.

 

« La sophronisation commence quand la relaxation se termine »*

La sophronisation est le processus de relâchement physique et psychique qui conduit à la modification de notre état de conscience. C’est la porte d’entrée de la plupart des techniques utilisées en sophrologie, en groupe de relaxation dynamique comme en accompagnement personnel. Elle se réalise en position debout, assise et surtout allongée. Il s’agit d’atteindre le niveau sophro-liminal, c’est à dire un état de conscience aux portes du sommeil et de notre inconscient (réservoir de ressources : sens, mémoires, connaissances, potentialités). La phase de sophronisation est suivi d’une phase de désophronisation. Ce principe en « U » est aussi utilisé dans d’autres domaines comme la méditation ou  l’hypnose.

 

 

Dans la zone sophro liminale, les échanges sont facilités entre le conscient et l’inconscient, le corps et l’esprit. Bien que nous puissions avoir l’impression parfois d’une micro sieste, notre psychisme conscient et inconscient considère tout ce qui est vécu, représenté, imaginé, entendu, ressentit, et le corps se régénère en récupérant de l’energie. A l’issue de la séance, l’état de conscience présent n’est plus le même, l’expérience est porteuse d’ouverture et de prise de conscience. Il s’agit alors d’un état de conscience sophronique, plus calme, serein, plus présent à soi et à son environnement direct.

 

La sophronisation vous permet d’accéder à vos ressources insoupçonnées

ondes cerebrales sophronisation Nous traversons le niveau sophroliminale chaque fois que nous nous endormons. Il se caractérise par exemple par des sensations de somnolence, de micro absence, de bien être, parfois de lourdeur, de sursauts. L’activité électromagnétique mesurable de notre cerveau passe alors des ondes Bêta (12-45 Hz) correspondant à l’état de veille et de vigilance, à une activité de type Alpha (8-12 Hz) manifestant la phase d’endormissement, yeux fermés, et du rêve éveillé. L’activité cérébrale peut descendre jusqu’aux ondes Thêta (4,5 à 8Hz) qui caractérisent l’état de somnolence, d’hypnose profonde, de méditation profonde.

Dans ces intervalles d’oscillations entre les états Alpha et Thêta, nous sommes en introspection profonde, et nous avons accès à notre univers intérieur, en demie somnolence. Nos deux hémisphères cérébraux fonctionnent plus harmonieusement ensemble, et nous ouvrent la perception de nos sens, de notre imaginaire et de notre intuition de manière plus subtile. Les barrières mentales sont moins résistantes, nous avons alors accès à des informations qui sont hors de notre champ de perception habituel, et à une grande capacité de mémorisation. Nous pouvons changer de regard sur nos fonctionnements et nos conditionnements, prendre conscience de nos besoins et de nos ressources réelles. 

Le niveau sophro-liminal est le lieu de l’émergence de la vie, de nos ressources insoupçonnées et de l’évolution possible.

 

La sophronisation c’est le moteur de votre évolution

L’accompagnement et le guidage du sophrologue au niveau sophro-liminal permet de vivre une véritable expérience intérieure. L’état sophronique est très proche de l’état d’hypnose, l’inconscient ne fait pas la différence entre la réalité et l’imaginaire, tout est vécu et mémorisé. La séance est construite à partir des éléments objectifs propres à votre situation de vie, des potentialités, des changements attendus, et de vos objectifs. La séance  permet d’activer et de nourrir l’état de conscience sophronique pour stimuler et soutenir votre chemin d’évolution.

Grace à la sophronisation, aux états de conscience modifiés, vous accédez à vos capacités de changement et d’apprentissage les plus subtiles et les plus puissantes. La répétition de l’expérience permet d’élever de plus en plus la conscience sophronique, et d’être en mesure d’y revenir de plus en plus facilement. Peu à peu cet état de conscience s’installe de manière permanente et pérenne dans votre vie quotidienne. Ainsi vous pouvez mieux vous adapter à vous même et à votre environnement, ouvrir le champ du possible et orienter votre chemin d’évolution personnel vers un état permanent d’une conscience plus juste de ce que vous vivez, plus harmonieuse, plus sereine, être plus présent ici et maintenant.

 

*Merci Dr Jean Pierre Hubert pour cette belle formulation 

Les commentaires sont fermés.