La Thérapie Centrée sur la Personne et Experientielle (ACP/Focusing)

C’est une approche humaniste  

L’Approche Centrée sur la Personne (ACP), décrite par le psychologue humaniste américain Carl Rogers (1902 – 1987), prend sa source dans le courant de la psychologie Humaniste,  en ce sens elle se différencie des courants du comportementalisme et de la psychanalyse. Le courant Humaniste s’inscrit dans le paradigme où l’Etre humain est par nature fondamentalement aimant, sociable, oeuvrant pour le bon de l’un, du tous et du tout. Ce sont les blessures de la vie, les conditionnements d’autorité, de défense et de protection dont il n’a pas su ou pu faire résilience qui le dévient de sa faculté naturelle à exprimer qui il est vraiment et à s’orienter à partir de là. De la grandeur de ce nouveau paradigme, présent plus ou moins consciemment en nous tous, naît la possibilité d’aborder le développement de soi et les relations humaines dans un profond respect empathique pour soi-même et pour les autres. C’est l’opportunité de percevoir et de créer le monde d’une manière délicieusement vertueuse. Un monde où chaque individu est dépositaire de son autorité personnelle, ouvert, capable de se référer à son propre centre d’évaluation interne pour s’orienter, libre d’être et d’exprimer qui il est vraiment, et d’évoluer à partir de ce qui anime son coeur.

 

C’est une relation avec et vers vous 

L’ACP fonde une qualité de relation d’égal à égal entre vous et moi, disposé à Etre, ensemble. Une relation sans grille de lecture, sans analyse, sans filtres, sans diagnostique, au sein d’un espace sécurisé, ouvert, soutenu par notre présence thérapeutique. Cet environnement permet l’apparition et l’échange de conditions facilitatrices puissantes : la congruence, la compréhension empathique et le regard positif inconditionnel. Ce sont les conditions qui permettent l’émergence de vous-même et de votre créativité. Le but de la thérapie n’est pas de recouvrir ou de simplement solutionner le problème rencontré actuellement, mais de se servir de cette expérience comme un support à la rencontre de la personne que vous êtes. C’est l’opportunité pour vous de développer votre potentiel de résilience, de retrouver un peu plus votre nature profonde. 

 

C’est reprendre votre libre arbitre 

L’ACP est une invitation à trouver vos propres réponses par l’auto-découverte, en développant votre capacité d’auto-évaluation et en vous appropriant votre existence. Je ne suis pas un sachant, ni une nouvelle autorité qui vient interférer sur ce que vous vivez. Nous nous tournons ensemble vers vous, vers ce que vous vivez. Je vous aide à trouver vos propres solutions, votre vérité personnelle, car vous seul savez ce qui vous convient vraiment, ce qui est vraiment bon pour vous. La direction et l’énergie du mouvement de votre devenir est en vous, pas dans quelqu’un d’autre. Je ne vous dis pas quoi faire ni ne vous donne de conseils, je coopère avec vous pour vous aider cheminer, à retrouver votre pouvoir personnel, à le renforcer.

 

C’est établir une relation de confiance de vous à vous

Vous construisez une relation ouverte et empathique avec vous même, vous apprenez à faire confiance à votre propre votre expérience, et vous développez un lieu d’évaluation interne qui vous permet de vous positionner dans les différentes situations. C’est la construction de la confiance, de l’autonomie. L’ACP est sans limitation du champ de l’intervention, vous levez les freins et les limitations qui se sont établis dans votre existence, quels qu’ils soient, vous délaissez de vieux fonctionnements, le plus souvent conditionnés par les références extérieures à vous même, pour mettre en place des compétences personnelles nouvelles qui prennent appui sur la force créatrice de vie en vous, votre tendance actualisante.

 

C’est prendre appui sur votre expérience directe 

Le Focusing (qui est né de l’ACP), vient renforcer et approfondir ce que l’ACP mobilise : dire, décrire, se définir et s’exprimer au plus proche de l’expérience directe et immédiate de soi même. Il agit comme un accélérateur du processus thérapeutique, en permettant d’accéder consciemment à notre dimension experientielle pour réaliser l’accordage entre la conscience et l’expérience, dans les deux sens. L’ACP et le Focusing ainsi combinés vous amènent à aller voir à l’intérieur, à vérifier concrètement ce que vous exprimez, d’où vous vous exprimez, à vous appuyer consciemment sur l’émergence de la vie en vous. Cette recherche congruence c’est la possibilité de vivre en harmonie entre ce que vous êtes, ce que vous ressentez, ce que vous pensez, ce que vous dites, ce que vous faites. L’ACP/Focusing c’est aussi la possibilité de vivre plus directement l’incroyable expérience d’Etre, là, consciemment, ici et maintenant, de ressentir, de se délecter du « goût de soi ».

 

C’est ancrer matériellement le changement en vous 

L’ACP/Focusing ne s’arrête pas à apporter une meilleure compréhension, ou un simple accueil des émotions. Il ne s’agit plus de traiter de situations et d’expériences non présentes dans le temps ou dans l’espace du moment, et d’élaborer à partir d’un regard vu du dehors et à posteriori que ce qui a été, est et sera vécu. L’ACP/Focusing permet de passer de la connaissance à l’expérience de cette connaissance, autrement dit passer de « comprendre » à « vivre la compréhension ». C’est une transformation concrète, en profondeur. Le changement s’opère dans l’ici et maintenant, et dans la matière, les cellules du corps. Il créé matériellement un nouvel état intérieur, une actualisation, et active un processus, un flux qui poursuit son œuvre jusqu’au plus infimes de nos cellules, et certainement même plus loin encore.

 

C’est ouvrir une voie de construction de soi 

La thérapie ne s’achève pas forcement lorsque qu’il n’y a plus de problème à considérer à un instant T. Elle se termine quand de vous-même vous vous sentez suffisamment libre et autonome dans votre fonctionnement personnel, à être de plus en plus pleinement vous même. Car la vie n’est pas un processus de découverte de soi, mais de création de soi. Cela renverse la vision du chemin de la vie. Il ne s’agit alors plus d’aller vers « qui je suis », qui serait comme un état en soi, un état fini de « je suis », à découvrir, à rejoindre. Mais il s’agit de reconnaître par l’expérience, c’est à dire par le ressenti, que « je suis » est « en devenir », en création perpétuelle, à partir d’un processus interne de création, émergent et orienté. Ce processus vivant je peux m’y ouvrir, le laisser émerger. Je peux aussi aller à sa rencontre, je peux l’écouter en profondeur, lui faire toute la place, Etre avec lui, le goûter, m’y reconnaitre. C’est la voie proposée par la thérapie Centrée sur la Personne et Expérientielle (ACP/Focusing). 

 

Consultez les Témoignages de celles et ceux qui ont expérimenté les activités du cabinet ici

 


Alexandre Jacquelin
Sophrologue – Thérapeute Humaniste et Expérientiel
Cabinets de consultations à Annecy et Doussard

Suivi personnel Sophro’ et Focusing
Thérapie Humaniste Experientielle (orientation ACP/Focusing)
Groupes hebdomadaires de pratique sophro’ et méditation
Ateliers Focusing en groupe
Musicothérapie et apprentissage de la guitare

Tel. 06 37 82 57 21
www.passerelledevie.fr

Les commentaires sont fermés.